vendredi 29 décembre 2017

Lu et vu

La servante écarlate Margaret Atwood

Résumé Babelio : Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté

Une dictature, la perte de liberté … vastes sujets tellement aux gouts du jour… Sublime, fantastique…des frissons d’horreur m’ont parcouru parfois …  Je n’ai pas vu la série …

Vu sur Arte la deuxième saison de Top of the lake : géniale ! et La mélodie du bonheur (jamais vu jusqu’ici !) cucu à souhait ! Pas revu Autant en emporte le vent (mais j’aurais pu !)

3 commentaires:

  1. Il est dans ma pile de livres à lire...

    RépondreSupprimer
  2. La mélodie du bonheur...ça vaut Sissi, non ? ;-)
    Mais au moins, y avait pas de crimes et de viols...
    Bisoudoux
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Margaret Atwood! La Servante Ecarlate, Captive, les 2 romans sont aussi extraordinaires que glaçants, et les séries qui s'ensuivent de vraies réussites, qui font le même effet!
    Sinon, j'aurai plutôt revu "Autant en emporte le vent"!

    RépondreSupprimer