lundi 3 juillet 2017

Lectures, films

Selfies  Jussi Alder Olsen

Résumé Babelio : Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que dune chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant quelles sont la cible dune personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une. Linimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite sil ne veut pas voir le Département V, accuséde ne pas être assez rentable, mettre la clésous la porte. Mais Rose, plus que jamais indispensable, sombre dans la folie, assaillie par les fantômes de son passé.

Un bonheur de retrouver cette équipe de flics un peu spéciaux ! A ne pas rater !

Un pour deux  Martin Winckler

Résumé Babelio : Comme tant de grandes villes françaises, Tourmens peut s'enorgueillir de sa magnifique cathédrale médiévale, de sa rivière pittoresque, de ses quartiers difficiles, de son hôpital public sinistré et... de son maire tout-puissant, Francis Esterhazy. Ancien policier, nouveau riche et futur député, le maire de Tourmens braque sur ses administrés une batterie de caméras vidéo et... attire sur lui l'attention des paparazzi depuis qu'il a épousé Clara Massima, l'ancien mannequin vedette. Alors que plusieurs top models viennent de mettre mystérieusement fin à leur carrière, Clara Massima, qui se sent menacée, fait appel à " Twain Peeks ", petite agence assurant la protection de célébrités et autres people. L'un taciturne et réservé, l'autre extravertie et séduisante, Renée et René Twain, les jumeaux propriétaires de l'agence, ne se doutent pas que l'affaire Massima, en apparence très simple, va les mêler à plusieurs assassinats, leur révéler un sinistre complot médico-chirurgical et menacer l'incroyable secret qui les lie, tous deux, depuis leur naissance... 

Une belle surprise...je ne connaissais pas ce côté-là de l’auteur… Un petit côté irréel, mais aussi une étude sur la fraternité…Hâte de lire les deux autres tomes

 

The code sur Arte, une mini série australienne mélangeant histoire de l’Australie, histoire de frère, autisme et enquête. Vraiment bien !

Ce qui nous lie  film de Cédric Klapisch, un joli moment, encore une histoire de fratrie au fil des saisons d’une année en Bourgogne.

 

 

1 commentaire:

  1. J'ai adoré le dernier Klapisch même si (et surtout parce que) Télérama l'a descendu.
    J'aime bien aller contre télérama, des fois...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer