lundi 16 octobre 2017

Petits vracs du lundi...

J’aime le lundi matin quand je me ballade sur vos blogs…

Ce matin, un superbe croissant de lune m’accompagnait au boulot, mais impossible d’en faire une photo réussie…

Dimanche soir, dîner avec les djeunes, n°1 nous annonce qu’il n’a plus de boulot…impossible de rester dans une entreprise où le patron est un caractériel hurlant, vociférant… Il n’en dormait plus depuis 2 semaines…

Je déjeune en tête à tête avec lui demain…j’ai l’impression qu’il a quelques idées derrière la tête…

Ils ont en tout cas le projet avec frère, sœur et cousine d’aller quelques jours dans nos montagnes suisses pendant les fêtes ! Fillette en a trop envie ! Ma voiture sera du voyage…. !

Elle était à Toronto en vadrouille avec une amie ce week end, espérons qu’elle a pris du bon temps !

Djeune n°3 ne tient pas la grande forme, petit moral, se pose des questions, mais ne parle pas… les chats ne font pas des chiens !

M.Mari s’est fait tirer les oreilles et même bien fort par M.Médecin…il a enfin fait des analyses qui trainaient depuis un an … conclusion une batterie de test à faire et non au sucre !!! « Vous ne voulez mourir jeune ? » lui a-t-il dit !

Vu la semaine dernière Le sens de la fête, un film parfait pour tout oublier, ne pas se poser trop de questions, rire de bon cœur !

Vu sur Arte une petite série canadienne pas mal du tout Fatale station !

Recevoir un coup de fil de ma mère hier : son frère lui a envoyer un mail lui disant le fond de sa pensée sur ce qu’il pense d’elle…Ouah c’est tellement vrai ! Jamais je n’oserai lui dire moi…mais pourquoi c’est à moi qu’elle raconte cela en larmes….et pourquoi je me sens obligé de la consoler….

jeudi 12 octobre 2017

Lectures

The Girls Emma Cline

Résumé Babelio : Evie Boyd, adolescente rêveuse et solitaire, vit au nord de la Californie à la fin des années 1960. Au début de l'été, elle aperçoit dans un parc un groupe de filles. Interpellée par leur liberté, elle se laisse rapidement hypnotiser par Suzanne et entraîner dans le cercle d'une secte. Elle ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche à grands pas d'une violence impensable.

Evocation sous forme de biographie de l’emprise que peut avoir certaines personnes sur une ado paumée… Je n’ai pas été emportée…

La vie rêvée de Virginia Fly Angela Huth

Résumé Babelio: Souvent, debout face à ses élèves ou allongée sur son lit, Virginia Fly a la vision merveilleuse d’une main d’homme caressant son corps, déclenchant un frisson le long de son épine dorsale. Que ferait-elle si un inconnu apparaissait à la fenêtre, pénétrait dans la pièce et la séduisait? Car à trente et un ans, Virginia, toujours vierge, vit sagement chez ses parents, dans la banlieue de Londres. Il y a bien son ami Hans, un professeur mélomane, mais ce n’est pas lui qui assouvira ses fantasmes. Non, celui qu’elle attend, c’est Charlie, son correspondant américain, dont la visite s’annonce enfin après douze années d’échanges épistolaires. Seulement cette arrivée coïncide aussi avec la diffusion d’un reportage télévisé sur Virginia, qui se prend à rêver que, parmi les opportunités tout à coup florissantes, il en est une – peut-être le charmant Ulick Brand ? – qui saura combler ses attentes.

Roman, écrit dans les années 70, étonnant …On se glisse peu à peu dans le personnage intriguant …on attend avec elle…

Hors de moi Didier Van Cauwelaert

Résumé Babelio: « Cher lecteur, Imaginez que vous rentrez chez vous après une semaine d'absence. Vous aurez eu un léger accident de voiture, vous sortez de trois jours de coma mais vous vous sentez en pleine forme, en possession de toute votre mémoire : rien n'a changé en vous. Mais vous sonnez à votre porte, et l'homme qui vous ouvre est dans votre pyjama. Votre femme ne vous reconnaît plus. Les voisins ne vous connaissent pas. Et l'individu qui vous a remplacé à la même mémoire que vous, apparemment, mais il a en plus des papiers à votre nom, alors que vous avez perdu les vôtres dans l'accident. Qu'allez-vous faire? Cherchez une réponse dans "Hors de moi", où je vous attends... A bientôt. » (Didier van Cauwelaert)

Un peu déçue par cet auteur que j’adore pourtant.. A la fin on se dit ouais bof….

Vracs d'automne...

Petite marche   (9klm quand même !) du mercredi qui s’installe…Voir les couleurs changées, croiser de petites bêtes… S’oxygéner, se dépenser…
Fillette, en larmes hier au téléphone…. C’était un mauvais jour… L’écouter, lui dire que je suis là…mais souffrir de ne pas pouvoir soulager sa peine…
Etre émue par la mort de Rochefort, j’aurais aimé connaitre cet homme…. Me dire que ma mère va avoir 80 ans … Imaginer à sa place des pensées sombres et tristes…Comment faire, comment être quand on voit la fin de sa vie approcher…
Penser à mon cousin qui vient d’apprendre, à 41 ans, qu’il est atteint de la maladie de Parkinson…
S’inquiéter pour le moral de Djeune n°3 qui me semble bien tristounet…
Etre un peu triste aujourd’hui….

vendredi 6 octobre 2017

Difficile 6 octobre...

Qu’elle doit être dure cette journée pour fillette, Zach aurait eu 28 ans aujourd’hui … Et c’est aussi mon anniversaire… Fillette est courageuse, elle s’est remise au boulot même si parfois cela lui semble bien superficiel, elle me dit que parfois elle sombre et qu’il y a des jours meilleurs que d’autre… J’espère qu’un jour elle pourra vivre cette date sans douleur…mais en compagnie de beaux souvenirs … Tous les jours  on échange quelques mots sur watsapp, j’essaye de l’avoir au téléphone tous les 2 ou 3 jours… Je l’écoute quand elle me parle de Zach, ne pas nier son chagrin, ne pas lui dire de passer à autre chose… laisser le temps à sa douleur, à son amour… Je sais que M.Mari lui voudrait la voir tourner la page rapidement…peut-être est-ce sa façon de réagir pour ne pas avoir à faire face aux sentiments…

Sinon petit sms de meilleure amie pour mon anniv après plus de 6 mois de silence… Difficile de reprendre une relation avec elle…en ai-je envie ?

jeudi 28 septembre 2017

Beauté d'automne !

Les couleurs croisées au cours de ma petite marche (9,5klm quand même !) du mercredi matin ! Marche qui j'espère va s'installer durablement le mercredi matin avec deux copines du yoga..

mardi 26 septembre 2017

Lectures, films

Arrive un vagabond  Robert Goolrick

Résumé Babelio : C'est au cours de l'été 1948 que Charlie Beale arriva à Brownsburg, chargé de deux valises - l'une contenait quelques affaires et des couteaux de boucher, l'autre une importante somme d'argent. Charlie y tomba deux fois amoureux. D'abord, il s'éprit de cette ville paisible de Virginie dont les habitants semblaient vivre dignement, dans la crainte supportable d'un Dieu qu'ils avaient toutes les raisons de juger plutôt bienveillant à leur égard. Une preuve parmi d'autres : il n'y avait encore jamais eu de crime à Brownsburg. La deuxième fois que Charlie tomba amoureux fut le jour où il rencontra Sylvan Glass.

On suit avec intérêt la vie de cet homme et on s’attache à cet homme …j’ai bien aimé

La mort leur va si bien  Peter James

Résumé Babelio : « Cher Monsieur Bryce, Hier soir, vous avez accédé à un site que vous n’étiez pas autorisé à visiter. Vous avez de nouveau essayé d’y accéder ce soir. Nous n’apprécions pas les visiteurs non sollicités. Si vous parlez à la police de ce que vous avez vu ou si vous essayez encore d’accéder à ce site, ce qui va arriver à votre ordinateur arrivera à votre femme, Kellie, à votre fils, Max et à votre fille, Jessica. Regardez et réfléchissez bien. Vos amis de Scarab Productions »

Décidemment j’aime cet auteur qui sait nous empêcher de fermer son livre avant la fin !

Les mystères d’Avebury  Robert Goddard

Résumé Babelio : Été 1981. Un mystérieux correspondant a donné rendez-vous dans un petit village du Wiltshire à David Umber, un jeune étudiant, pour lui transmettre des informations inédites sur le sujet de sa thèse. Alors qu'il l'attend, David est témoin d'un fait divers qui va bouleverser son existence. Trois jeunes enfants qui se promenaient avec leur baby-sitter sont victimes d'une terrible agression. Un homme kidnappe Tasmin, deux ans, et s'enfuit à bord de son van. Alors qu'elle essaye de s'interposer, la petite Miranda, sept ans, est percutée par le véhicule. Tout se passe en quelques secondes. David, comme les deux autres témoins de la scène, n'a pas le temps de réagir. À peine peuvent-ils donner une vague description de l'agresseur.  Printemps 2004, Prague. Après une histoire d'amour avortée avec la baby-sitter des enfants, David, qui a tout quitté pour refaire sa vie, est contacté par l'inspecteur Sharp, chargé à l'époque de l'enquête. Sharp lui demande de l'accompagner en Angleterre pour essayer de faire enfin la lumière sur la disparition de Tasmin. Littéralement hantés par cette affaire, les deux hommes reprennent un à un tous les faits. Bientôt, de nouvelles questions se posent sur la configuration des lieux, sur la présence des témoins, sur la personnalité des victimes. Le drame cache encore bien des secrets et ce nouvel éclairage risque fort d'être meurtrier.

Passionnant, sans temps mort, mêlant histoire et enquête…j’ai aimé

Et puis j’ai vu :

Sur Arte ,une minie série danoise : Bankerot, un peu déjantée : les pérégrinations d’un père et son fils pour survivre !

Sur TF1 La mante : la fiction française fait vraiment des progrès !

Sur Arte La barbe à papa : un film tourné en noir et blanc dans l’Amérique en crise des années trente, un petit arnaqueur se voit chargé d’une petite fille et une complicité se créée… très chouette

 

lundi 25 septembre 2017

Petits vracs...

Promenade en forêt samedi à la recherche de champignons, nous sommes revenus avec des châtaignes !
Déjeuner dimanche au soleil avec Djeune n°3, qui s’installe avec son petit chat trop mignon… Ils essayent avec sa chérie de continuer leur histoire… peut être n’est ce qu’une étape…
Fillette a l’air d’aller pas trop mal…elle commence à parler de son séjour en France pour Noël !
Mercredi matin je suis allée marcher avec une copine du yoga, dans notre grand parc régional, et voir l’automne commencer à pointer …
Je tiens à vous remercier tous pour vos gentils mots… vraiment je suis touchée.. parfois les amis « virtuels » sont plus présents que dans la vrai vie… (aucune nouvelle de meilleure amie..)

vendredi 22 septembre 2017

6 ans!

Ce soir un gentil message d'un collègue de l'association me rappelle cette date ! J'avais complètement zappé ! Plutôt bon signe !
Et oui 6 ans que je ne bois plus, que j'affronte les bons et les mauvais moments de la vie avec lucidité ! J'en suis fière ! Je sais que j'ai fait le bon choix ! 

vendredi 15 septembre 2017

Vracs de rentrée ...

Dimanche dernier ce fut le déménagement avec son grand frère, ma voiture (!!), et meilleur pote et Djeune n°3 est installé… avec son mignon petit chat ! Le moral n’est pas extraordinaire mais ça va… 


On a eu fillette, elle était chez les parents de Zach pour le dîner dominical : on a pu saluer son père, j’ai senti chez M.Mari une pointe de jalousie…je pense qu’il n’aime pas trop la savoir aussi proche de cette famille... Pour lui, l’histoire est terminée et Fillette devrait passer à autre chose…Je crois qu’il n’a pas saisi l’importance de cet amour…
Fillette a du mal, je le sens et je ne sais pas quoi faire ni lui dire pour l’aider, alors je lui laisse des messages en plus de mes coups de fils…

Sur Whatsapp :
Moi : Je sais que au téléphone c'est pas évident mais si t'as envie de parler de zach ou de ce que tu ressens n'hésite pas... je suis là 😍😍
Fillette : 😊 je sais, merci patate

Vendredi à ma réunion le  thème était : « en cas de coup dur comment avez-vous fait face sans alcool » 
Pas envie de parler, pourtant j'aurais pu témoigner, dire que je n’avais pas eu envie de boire, que de voir M. Mari s'enivrer ce jour-là m'a attristé, que je lui ai dit que ce n'était pas la solution, que je sais que je n'aurai pas été capable d'assurer auprès de fillette il y a 6 ans... et pourtant je suis aujourd'hui fragilisée, pas envie d'alcool, mais j'ai du mal à parler de cette tristesse, de ce chagrin qui m'envahit par vague parfois... alors j'en parle ici …

Demain je reprends le yoga ! et ce week end Fête de l’huma, alors ça va être la valse des djeunes !
Aujourd'hui c'est l'anniversaire de sœurette : on est jumelles pendant 3 semaines !

vendredi 8 septembre 2017

Déjà l'automne....

On termine les tomates du jardin du sud et les pêches que M.Mari avait remonté dans sa valise le week end dernier (descendu vite fait pour fermer la maison !)
Déjà la fatigue reprend le dessus : où sont les biens faits des vacances ?

Des nouvelles de Fillette tous les deux jours je l’appelle, mais je ne peux m’empêcher d’avoir peur pour elle…comment va-t-elle réussir à surmonter ce chagrin…
Merci Pierre pour ces mots que tu as écrit chez Célestine , je crois que je vais lui transmettre…
« Quand la douleur du manque s'associe à la douceur des souvenirs, que la tristesse de la perte rejoint la joie d'avoir partagé, alors on peut se réjouir d'avoir aimé et vécu intensément. Et c'est sans doute une chance... »(Couleur Pierre)

Dimanche, Djeune n°3 réintègre notre foyer, enfin presque, on va le loger dans l’appartement vide… Il faut qu’il grandisse et comme dit son grand frère (qui lui aussi était revenu at home après un an de cohabitation avec sa chérie !) c’est bien d’apprendre à vivre seul avant de s’installer avec quelqu’un ! Je me pose la question : est ce qu’on a « raté » quelque chose avec eux (mes enfants) pour qu’aucun n’ait une vie amoureuse heureuse ?

mardi 5 septembre 2017

Ça m'énerve !

À la médiathèque a été installé une bibliothécaire virtuelle : une machine enregistre vos bouquins et vous sort un ticket de caisse vous indiquant la date de retour...! Grrrr! Bonjour l'échange, les petits commentaires sur les lectures, les petits conseils... 

lundi 4 septembre 2017

Lectures

N°7 Martin Winckler
Résumé Babelio : Eté 2006. Pilote d’hélicoptère et mercenaire en Afrique, Eddie Dante convoie une cargaison précieuse dont il ignore la nature. Lorsque son hélicoptère s’écrase, il n’est que blessé, mais les secours envoyés pour récupérer la cargaison l’abandonnent au milieu de nulle part. Recueilli dans une mine où agonisent des centaines de personnes, il découvre que ses propres employeurs ne sont pas étrangers à l’existence de ce mouroir. Il tente de retourner en Europe pour révéler à la presse ce qu’il a vu. Mais les organisateurs de ce massacre médical lancent des tueurs à sa poursuite…Septembre 2007. La multinationale WOPharma organise un grand congrès de «prospective thérapeutique» auquel sont conviés une centaine d’éminents scientifiques du monde entier. WOPharma a l’intention, à l’occasion d’une conférence de presse de grande ampleur, d’annoncer un progrès thérapeutique majeur qui, dit-elle, «libérera des millions de patients des chaînes de la maladie»… Pour accueillir ce congrès hors norme, les communicants de WOPharma ont choisi un lieu inhabituel, niais extrêmement télégénique… Le village-hôtel de Portmeirion, au pays de Galles, qui servit de décor à la série télévisée Le Prisonnier. Et, justement, toutes les caméras du monde seront braquées sur le village car, à l’automne 2007, les fans du monde entier y fêtent le 40e anniversaire de la diffusion de la série…
Surprise par ce roman policier, d’espionnage… Un peu confus mais pas mal
Mes vrais enfants Jo Walton
Résumé Babelio: Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès ? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.
Passionnant : ces deux vies si différentes selon le choix fait à 20 ans… Flippant : le monde décrit… J’ai beaucoup aimé

dimanche 3 septembre 2017

Pour fillette...

Tous les deux jours j'appelle fillette : elle me raconte ses journées, ses projets à court terme, jour après jour... elle avance doucement. C'est difficile d'être loin... Hier je lui ai envoyé ces petites phrases ( lues chez vous Françoise et Adrienne je crois ?) ....

"Ceux qui ont disparu ne le sont pas pour qui sait voir " Elswyth Thane 

"Il ne sert à rien de regretter le temps passé. Cela ne veut pas dire l'oublier, non, au contraire ! mais de ne se souvenir que des bons moments, des moments heureux, des moments riches que l'on a pu vivre, et y repenser en souriant, avec tendresse et bonheur, même. Le passé devient alors un compagnon qui nous accompagne et qui nous aide à avancer. " chez Françoise "envie d'en parler"



Et merci vraiment à toutes et tous pour vos mots, même si je ne vous répond personnellement j'ai été très touchée ! Votre présence m'est précieuse...

mardi 29 août 2017

La vie continue...

Fillette a repris le boulot hier… Tous les jours on échange sur Whatsapp, et je l’appelle tous les deux jours… Elle s’est occupée la semaine dernière… vu des amis, la famille de Zach… elle ne fond plus en larmes au téléphone, mais j’ai peur qu’elle ne garde son chagrin et sa douleur sans avoir personne à qui les confier…

Ce week end petit dîner familiale de retour de vacances chez mon frère… Sympa !

Djeune n°1 est ravi de ces vacances et de son nouveau job !

Retour chez maman et papa, pour Djeune n°3 : rupture avec sa chérie ! Peut-être pas définitive, me dit-il, mais pour l’instant la vie commune ne fonctionne pas en partie de sa faute reconnait il…

Petit tour au marché dimanche matin et là une soudaine envie de pleurer me prend : tout est moche, les fruits et légumes hors de prix et sortant tout droit des congélateurs ! Ma ville me parait sale, laide, les gens sont tristes, mal aimable. Au secours !

Avec M.Mari nous continuons sur les bonnes bases des vacances : nous avons établi un programme de débarrassage de la maison, au moins une journée par week end consacrée au tri, élimination des inutiles de la cave, du garage, puis de la maison… On prépare le projet de la vente et d’un départ possible dans le sud !

Hier, passage éclair de sister entre son séjour en Irlande et son retour à Washington… On avait toutes les deux cette même impression que les cérémonies pour Zach c’étaient déroulées il y a longtemps, alors que cela fait une semaine…Bizarre…

jeudi 24 août 2017

Quelques photos...

          Les vacances c'est marché, potager, piscine et crème de marrons!


                                                 A Détroit : la Midget de Zach
Fillette au marché




Lectures de vacances

Entre ciel et Lou  Lorraine Fouchet 

J’ai aimé, belle découverte

Désolée je suis attendue  Agnes Martin Lugand

Bof un peu roman à l’eau de rose

La lecture du feu Louis Sanders

J’ai moyennement aimé..

Enquête sur la disparition d’Emily Brunet  Antoine Bello

J’ai adoré ! 

De Peter James : Comme une tombe, aux prises avec la mort, Que ta chute soit lente

Génial ! des thrillers comme je les aime qu’on ne lâche pas !

Minute Papillon  Aurélie Valognes

Bof un roman de vacances vite lu vite oublié….

Petit pays Gaël Faye

Magnifique !

Rêver Franck Thilliez

J’ai aimé mais pas autant que les précédents…

L’art de la joie Goliarda Sapienza

Etonnant, passionnant, superbe…

 

mardi 22 août 2017

Pour lui et elle...

Lundi, je devais reprendre le boulot, à peine arrivée la seule pensée de savoir fillette seule avec sa douleur me prenait la tête … J’hésitais à prendre le premier vol pour Détroit et puis soeurette m’appelle et me dit « vas y ! » et là cela m’a paru une évidence : pourquoi ai-je hésité, une pudeur débile, le côté financier (ça nous a couté un bras voir deux !!) ? Heureusement que soeurette a insisté et 3 heures plus tard je me suis retrouvée à l’aéroport…j’étais auprès d’elle le soir même…et aujourd’hui je me dis que j’ai bien fait qu’il était absolument nécessaire que je vive ces moments avec elle…

Je pose ici, les mots de ces journées… et vous remercie tous vraiment du fond du cœur de vos attentions…

Mardi, veillée funèbre, voir Zach reposé,  être lui sans vraiment être lui, ses frères et fillette ont préparé des murs de photos, elle est pour tous l'ange de Zach

Découvrir le clan familial, ils étaient 7 frères et Fillette est devenue une des leurs, la voir ainsi intégrée dans cette famille fait chaud au cœur.

Chaque frère a parlé, rendant hommage à Zach avec toujours un mot pour elle,  ses amis proches aussi... moments intenses en émotions mais jamais larmoyant. Leur force est d'accepter la mort comme faisant parti de la vie, ne pas s'apitoyer, dire sa peine, sa douleur mais être battant et voir le lendemain.

Ce que j’aurais pu dire si l’émotion n’avait pas été aussi intense :

Je suis en colère contre  toi Zach,  je t'en veux de faire souffrir ainsi ma fille et en même temps je te remercie de l'amour que tu lui as fait vivre. Avec toi elle a été heureuse, vécu de belles choses jamais elle ne t'oubliera, tu resteras à jamais dans son cœur et dans le mien ...Je suis heureuse de t’avoir connu, grâce à mon voyage surprise du mois de mars…On t’attendait cet été dans notre sud, pour te faire découvrir l’ail  et les fromages de chèvres… Quand fillette y descendra ce sera avec toi dans son cœur…

 

Mercredi, messe d’enterrement, je rejoins ma fille devant le cercueil encore ouvert, elle tient à peine debout…Le père de Zach lui remet la montre de son fils… Les six frères portent le cercueil suivi par les parents, fillette et moi… Toute la famille et les proches se retrouvent à un lunch où se poursuivent les embrassades…

J’ai été là à chaque instant, près d’elle, pour accueillir ses larmes… Ne comprenant et ne parlant que peu l’anglais, les échanges ont été limité, mais les parents de Zach et notamment sa mère a aussi trouvé mes bras pour les soutenir et partager leur chagrin…

Sister et le cousin adoré ont débarqué aussi de Washington…ils sont arrivés lundi et sont repartis après la messe.. 

Restée jusqu’à Dimanche, occuper le temps de fillette, faire des choses concrètes… écouter son chagrin, pleurer (beaucoup) avec elle…

Jeudi, remise en état de son jardin, ses tomates font concurrence à celle de son père dans notre sud…

 

Vendredi, s’occuper de sa voiture qui a été abimée il y a un mois, nettoyer son frigo vide… passer l’aspirateur… aller diner chez la famille de Zach, continuer de découvrir ces gens qui aiment ma fille et la considèrent comme une des leurs…

 

Samedi, une belle journée, le matin viré au marché à Ann Harbor, une petite ville voisine qu'ils adoraient, courses pour remplir son frigo vide depuis un mois.. puis Dream Cruise (défilé de vieilles voitures ! on est au temple de la voiture !!) avec le père de Zach au volant de sa Midget (MG) avec fillette et Micky un des frères au volant de la Porsche avec moi! Un des projets de Zach réalisé ! Puis barbecue chez un autre frère... fillette a souri, pris du plaisir à cette journée ! Je suis impressionnée par sa force... son boss hyper compréhensif lui a dit de prendre encore huit jours avant de retourner au boulot, de prendre le temps... elle digère, redescend de sa peine doucement, consciemment... je suis rassurée et me dit qu'elle ne prendra pas de décision hâtive pour son avenir, elle a compris que ce n'est pas le moment de décider quoique ce soit... 

La famille de Zach est formidable d'amour et de goût de vivre... son père a eu des mots très fort pour Anna « tu es la fille que j'aurais aimé avoir », grâce à elle, il a participé à ce défilé de voitures anciennes avec dans leur cœur Zach, son fils adoré....

 

Dimanche, départ ce soir mon cœur est triste, je laisse fillette en convalescence d'une grave maladie : un véritable chagrin d'amour... c'est dur pour moi de la laisser.... Elle me dit angoisser de reprendre le boulot dans 8 jours ... cette semaine elle sera avec la famille de Zach,  mais comme elle dit « chacun va reprendre sa vie et c'est normal mais pour moi ma vie c'était Zach.... tout ce que j'aime faire après le boulot c'était des trucs qu'il aimait aussi, il me comprenait on se comprenait. » Elle a du mal à parler de lui au passé... 

 

Je suis tellement heureuse d’avoir connu cet homme qui a tant donné à ma fille, de pouvoir partager cela avec elle…de la comprendre…

 

Ce que j’ai dit à ma fille :

Tu dois te considérer comme en convalescence, chaque jour faire une chose puis une de plus, le lendemain ....tu vas avancer comme ça, tu auras des rechutes, mais tu y arriveras doucement 

Tu t'en voudras de pouvoir rire, vivre… mais c'est normal…

Considère ta vie avec Zach comme un cadeau : souviens toi avec bonheur et amour

Reprends pied doucement et rappelle-toi son goût pour la vie

Je lui ai dit de faire chaque jour quelque chose pour elle, qui lui fasse plaisir. Qu'elle fasse des listes de choses pratiques à faire pour s'occuper l'esprit, et de choses fun !!! Ce matin elle m’a envoyé sa première liste…N’hésite pas à pleurer, à parler…Appelle moi quand tu veux… Je suis là…

Demain je vous mettrai quelques photos…

 

Zach avait choisi d'être poète :

vendredi 18 août 2017

Tout doucement...

Les cérémonies furent intenses de douleur et de chagrin... fillette a été admirable de courage... Doucement elle reprend pied et affronte son chagrin.. je vous mets ici un des poèmes qu'elle a eu la force de lire à la veillée...

mardi 15 août 2017

Il pleut sur Detroit

Rentrée dimanche soir de mon sud je me suis envolée lundi après-midi après un passage éclair au boulot... confié mon chat à ma voisine... faire une valise en deux minutes... et rejoindre fillette... Ma sister et son fils étaient déjà arrivés de Washington... je ne pouvais pas la laisser vivre ce moment si difficile sans être auprès d'elle... merci à tous, vraiment, de vos mots de soutien...

samedi 12 août 2017

Zach

Zach est mort cette nuit... comment accepter cette injustice... quels mots pour fillette,,, le chagrin est terrible...

mercredi 9 août 2017

31 !!!

C'est le nombre d'année de notre mariage ! Malgré ces dernières où les nuages ont été nombreux, aujourd'hui je veux croire que nous pourrons continuer le chemin ensemble...

mardi 8 août 2017

Larmes....

Aujourd'hui les larmes : fillette,rentrée d'une semaine au bord d'un grand lac du Michigan, m'appelle en larmes son Z est au plus mal .... Elle n'a pu que me dire " je crois que c'est la fin" et je l'ai écouté pleurer ...
Ne rien pouvoir faire,ou dire, juste être une oreille qui écoute ses larmes, son chagrin, sa douleur... Lui dire mon amour, ma disponibilité, que à son premier appel je pars la serrer dans mes bras.....je pleure avec elle....

Les vacances se terminent...

Elles ont été belles et bonnes ! Une semaine seule, trois avec M.Mari ponctuées par le passage des Djeunes n1 et 3 avec leurs chéries puis par sœurette, et finalement re  seule avant le retour de M.Mari vendredi, qui restera toute la semaine suivante et moi, faut bien que je rentre travailler! Cela fait des années que je n'ai pas de vacances aussi calme : M.Mari a su "être " en vacances et apprécier ! Pas de stress donc il n'a pas stressé les autres... On a ri ensemble, on s'est promené ensemble, fait des confitures,  bricoler un peu, jouer au yam's....fais ensemble le projet de venir vivre ici ensemble.... je crois qu'on s'est un peu retrouvé.....

jeudi 27 juillet 2017

Le temps s'écoule...

Doucement... la maison est redevenue calme... Avec M.Mari ça va... on rigole, faisons quelques bricoles, des confitures, des petites balades, même quelques projets... Il arrive à ne rien faire ! Parfois même un peu trop... il commence et ne termine pas.... la pose de cannisses sur la pergola par exemple... Bon d'accord il a fait une grosse chute de vélo et à un énorme hématome sur la jambe! Je vous met pas la photo c'est trop moche!!! Ce week-end sœurette débarque !
Moi j'ai repeint une porte!

dimanche 23 juillet 2017

Repartis...

Djeune n1 et sa chérie (validée !!!!) sont repartis mercredi et ce matin c'est au tour de Djeune n3 et sa chérie de prendre le chemin du retour ! Reste copain d'enfance (fils de meilleure amie...)qui partira demain... Belle semaine de rire, de jeux, de piscine, de repas...  C'était chouette de les avoir, ne manquait que fillette...

samedi 15 juillet 2017

Ils sont là !

M.Mari, les garçons et une chérie, l'autre arrivera demain ! La maison s'est remplie, les repas doivent être plus conséquents, le terrain de pétanque a repris du service, le jeu de tarot  aussi, les chaises longues sont toutes occupées et la piscine appréciée! Le feu d'artifice était mignon! Le vent s'était juste calmé un moment!

jeudi 13 juillet 2017

Elle aurait dû...

Fillette et son Z auraient dû arriver aujourd'hui... il va le mieux possible trois semaines après l'opération... il n'a pas récupéré son bras gauche et est encore très faible sur sa jambe gauche, il a commencé la rééducation et attend de rentrer dans un protocole pour la suite du traitement. Le moral est un peu faiblard d'après fillette il a du mal à s'intéresser aux choses banales de la vie... Ils passeront une semaine début août, dans la maison de famille au bord des grands lacs du Michigan ! Elle semble garder le moral et fait des projets à court terme mais quand même...
Tous les jours je lui envoie des petits mots doux ! J'ai tellement mal de ne pas pouvoir faire plus, de penser à leur avenir et de ne pas le voir toujours positivement.. et elle, est-ce qu'elle y pense...
Ma joie de voir arriver les garçons et leurs chéries, et M.Mari demain est un peu atténuée par son absence....
Cette petite semaine seule a été parfaite : remise en état du jardin, piscine, lecture, petites balades (mais il fait très très chaud !), nuits tranquilles... le pied quoi!

vendredi 7 juillet 2017

C'est parti....

Depuis midi j'ai rejoint mon sud ! Le soleil, la chaleur sont là ! Pour l'instant seule avec mon chat, vendredi M.Mari, les garçons et leurs chéries me rejoignent ! Il y aurait dû y avoir fillette et Z mais bon.... Profitons de chaque instant ! Je tenterai de mettre de temps des nouvelles mais la connexion n'est pas au top!

mercredi 5 juillet 2017

Recette de l'été

Recette de l’été pour l’atelier d’écriture d’ Anne (blogallet)

Du soleil, beaucoup

Du calme, un peu

Des livres, beaucoup

Des chaises longues, un peu

Des amis, éparpillés

Les enfants, à volonté

Des longs repas dehors, en quantité 

Des soucis, pas du tout

Des melons, des tomates, sans limite

Mélanger le tout et l’été sera parfait

 

lundi 3 juillet 2017

Vracs de week-end

Pas trop de nouvelles de fillette, depuis vendredi où elle me disait que la tumeur est classée en grade IV, pas super nouvelle, et que Z. allait commencer une chimio et tenter un traitement basé sur des ondes électro-magnétiques…
Tous les jours je lui envoie des petits mots par Whatsapp pour être le plus présente possible malgré la distance physique… Que c’est dur de la sentir souffrir au loin… et d’être totalement impuissante…
Vendredi : Etre émue par la dernière de Patrick Cohen sur France Inter j’aimais bien qu’il m’accompagne le matin, et être vraiment très triste à l’annonce du décès de Simone Veil, une grande dame…
Puis aller voir et surtout écouter Blanche Gardin au Trianon : une humoriste pas comme les autres , un spectacle où l’on ne rit pas toujours, qui donne à réfléchir, où parfois on ne sait plus où se mettre tellement les mots sont crus ! Mais un talent extraordinaire, une écriture ! Je vous conseille d’aller la voir (pas forcement avec des très jeunes ados Mumm !)


Samedi : levée à 11h45 première grasse mat depuis …je sais plus…pas de yoga  alors j’en ai profité !
Dimanche : dîner (lasagnes maison faites par M.Mari un régal !) avec les djeunes et leur chéries respectives pour trinquer à leur réussite !!! Faire connaissance avec Chérie de n°1, sympa, jolie, charmante… je valide !!!
Et finalement passer une très mauvaise nuit : inquiétude pour fillette et trop mangé = insomnie !!!

Lectures, films

Selfies  Jussi Alder Olsen
Résumé Babelio : Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que dune chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant quelles sont la cible dune personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une. Linimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite sil ne veut pas voir le Département V, accuséde ne pas être assez rentable, mettre la clésous la porte. Mais Rose, plus que jamais indispensable, sombre dans la folie, assaillie par les fantômes de son passé.
Un bonheur de retrouver cette équipe de flics un peu spéciaux ! A ne pas rater !
Un pour deux  Martin Winckler
Résumé Babelio : Comme tant de grandes villes françaises, Tourmens peut s'enorgueillir de sa magnifique cathédrale médiévale, de sa rivière pittoresque, de ses quartiers difficiles, de son hôpital public sinistré et... de son maire tout-puissant, Francis Esterhazy. Ancien policier, nouveau riche et futur député, le maire de Tourmens braque sur ses administrés une batterie de caméras vidéo et... attire sur lui l'attention des paparazzi depuis qu'il a épousé Clara Massima, l'ancien mannequin vedette. Alors que plusieurs top models viennent de mettre mystérieusement fin à leur carrière, Clara Massima, qui se sent menacée, fait appel à " Twain Peeks ", petite agence assurant la protection de célébrités et autres people. L'un taciturne et réservé, l'autre extravertie et séduisante, Renée et René Twain, les jumeaux propriétaires de l'agence, ne se doutent pas que l'affaire Massima, en apparence très simple, va les mêler à plusieurs assassinats, leur révéler un sinistre complot médico-chirurgical et menacer l'incroyable secret qui les lie, tous deux, depuis leur naissance... 
Une belle surprise...je ne connaissais pas ce côté-là de l’auteur… Un petit côté irréel, mais aussi une étude sur la fraternité…Hâte de lire les deux autres tomes

The code sur Arte, une mini série australienne mélangeant histoire de l’Australie, histoire de frère, autisme et enquête. Vraiment bien !
Ce qui nous lie  film de Cédric Klapisch, un joli moment, encore une histoire de fratrie au fil des saisons d’une année en Bourgogne.