vendredi 15 septembre 2017

Vracs de rentrée ...

Dimanche dernier ce fut le déménagement avec son grand frère, ma voiture (!!), et meilleur pote et Djeune n°3 est installé… avec son mignon petit chat ! Le moral n’est pas extraordinaire mais ça va… 

 

On a eu fillette, elle était chez les parents de Zach pour le dîner dominical : on a pu saluer son père, j’ai senti chez M.Mari une pointe de jalousie…je pense qu’il n’aime pas trop la savoir aussi proche de cette famille... Pour lui, l’histoire est terminée et Fillette devrait passer à autre chose…Je crois qu’il n’a pas saisi l’importance de cet amour…

Fillette a du mal, je le sens et je ne sais pas quoi faire ni lui dire pour l’aider, alors je lui laisse des messages en plus de mes coups de fils…

 

Sur Whatsapp :

Moi : Je sais que au téléphone c'est pas évident mais si t'as envie de parler de zach ou de ce que tu ressens n'hésite pas... je suis là 😍😍

Fillette : 😊 je sais, merci patate

 

Vendredi à ma réunion le  thème était : « en cas de coup dur comment avez-vous fait face sans alcool » 

Pas envie de parler, pourtant j'aurais pu témoigner, dire que je n’avais pas eu envie de boire, que de voir M. Mari s'enivrer ce jour-là m'a attristé, que je lui ai dit que ce n'était pas la solution, que je sais que je n'aurai pas été capable d'assurer auprès de fillette il y a 6 ans... et pourtant je suis aujourd'hui fragilisée, pas envie d'alcool, mais j'ai du mal à parler de cette tristesse, de ce chagrin qui m'envahit par vague parfois... alors j'en parle ici …

 

Demain je reprends le yoga ! et ce week end Fête de l’huma, alors ça va être la valse des djeunes !

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de sœurette : on est jumelles pendant 3 semaines !

vendredi 8 septembre 2017

Déjà l'automne....

On termine les tomates du jardin du sud et les pêches que M.Mari avait remonté dans sa valise le week end dernier (descendu vite fait pour fermer la maison !)
Déjà la fatigue reprend le dessus : où sont les biens faits des vacances ?

Des nouvelles de Fillette tous les deux jours je l’appelle, mais je ne peux m’empêcher d’avoir peur pour elle…comment va-t-elle réussir à surmonter ce chagrin…
Merci Pierre pour ces mots que tu as écrit chez Célestine , je crois que je vais lui transmettre…
« Quand la douleur du manque s'associe à la douceur des souvenirs, que la tristesse de la perte rejoint la joie d'avoir partagé, alors on peut se réjouir d'avoir aimé et vécu intensément. Et c'est sans doute une chance... »(Couleur Pierre)

Dimanche, Djeune n°3 réintègre notre foyer, enfin presque, on va le loger dans l’appartement vide… Il faut qu’il grandisse et comme dit son grand frère (qui lui aussi était revenu at home après un an de cohabitation avec sa chérie !) c’est bien d’apprendre à vivre seul avant de s’installer avec quelqu’un ! Je me pose la question : est ce qu’on a « raté » quelque chose avec eux (mes enfants) pour qu’aucun n’ait une vie amoureuse heureuse ?

mardi 5 septembre 2017

Ça m'énerve !

À la médiathèque a été installé une bibliothécaire virtuelle : une machine enregistre vos bouquins et vous sort un ticket de caisse vous indiquant la date de retour...! Grrrr! Bonjour l'échange, les petits commentaires sur les lectures, les petits conseils... 

lundi 4 septembre 2017

Lectures

N°7 Martin Winckler
Résumé Babelio : Eté 2006. Pilote d’hélicoptère et mercenaire en Afrique, Eddie Dante convoie une cargaison précieuse dont il ignore la nature. Lorsque son hélicoptère s’écrase, il n’est que blessé, mais les secours envoyés pour récupérer la cargaison l’abandonnent au milieu de nulle part. Recueilli dans une mine où agonisent des centaines de personnes, il découvre que ses propres employeurs ne sont pas étrangers à l’existence de ce mouroir. Il tente de retourner en Europe pour révéler à la presse ce qu’il a vu. Mais les organisateurs de ce massacre médical lancent des tueurs à sa poursuite…Septembre 2007. La multinationale WOPharma organise un grand congrès de «prospective thérapeutique» auquel sont conviés une centaine d’éminents scientifiques du monde entier. WOPharma a l’intention, à l’occasion d’une conférence de presse de grande ampleur, d’annoncer un progrès thérapeutique majeur qui, dit-elle, «libérera des millions de patients des chaînes de la maladie»… Pour accueillir ce congrès hors norme, les communicants de WOPharma ont choisi un lieu inhabituel, niais extrêmement télégénique… Le village-hôtel de Portmeirion, au pays de Galles, qui servit de décor à la série télévisée Le Prisonnier. Et, justement, toutes les caméras du monde seront braquées sur le village car, à l’automne 2007, les fans du monde entier y fêtent le 40e anniversaire de la diffusion de la série…
Surprise par ce roman policier, d’espionnage… Un peu confus mais pas mal
Mes vrais enfants Jo Walton
Résumé Babelio: Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès ? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.
Passionnant : ces deux vies si différentes selon le choix fait à 20 ans… Flippant : le monde décrit… J’ai beaucoup aimé

dimanche 3 septembre 2017

Pour fillette...

Tous les deux jours j'appelle fillette : elle me raconte ses journées, ses projets à court terme, jour après jour... elle avance doucement. C'est difficile d'être loin... Hier je lui ai envoyé ces petites phrases ( lues chez vous Françoise et Adrienne je crois ?) ....

"Ceux qui ont disparu ne le sont pas pour qui sait voir " Elswyth Thane 

"Il ne sert à rien de regretter le temps passé. Cela ne veut pas dire l'oublier, non, au contraire ! mais de ne se souvenir que des bons moments, des moments heureux, des moments riches que l'on a pu vivre, et y repenser en souriant, avec tendresse et bonheur, même. Le passé devient alors un compagnon qui nous accompagne et qui nous aide à avancer. " chez Françoise "envie d'en parler"



Et merci vraiment à toutes et tous pour vos mots, même si je ne vous répond personnellement j'ai été très touchée ! Votre présence m'est précieuse...

mardi 29 août 2017

La vie continue...

Fillette a repris le boulot hier… Tous les jours on échange sur Whatsapp, et je l’appelle tous les deux jours… Elle s’est occupée la semaine dernière… vu des amis, la famille de Zach… elle ne fond plus en larmes au téléphone, mais j’ai peur qu’elle ne garde son chagrin et sa douleur sans avoir personne à qui les confier…

Ce week end petit dîner familiale de retour de vacances chez mon frère… Sympa !

Djeune n°1 est ravi de ces vacances et de son nouveau job !

Retour chez maman et papa, pour Djeune n°3 : rupture avec sa chérie ! Peut-être pas définitive, me dit-il, mais pour l’instant la vie commune ne fonctionne pas en partie de sa faute reconnait il…

Petit tour au marché dimanche matin et là une soudaine envie de pleurer me prend : tout est moche, les fruits et légumes hors de prix et sortant tout droit des congélateurs ! Ma ville me parait sale, laide, les gens sont tristes, mal aimable. Au secours !

Avec M.Mari nous continuons sur les bonnes bases des vacances : nous avons établi un programme de débarrassage de la maison, au moins une journée par week end consacrée au tri, élimination des inutiles de la cave, du garage, puis de la maison… On prépare le projet de la vente et d’un départ possible dans le sud !

Hier, passage éclair de sister entre son séjour en Irlande et son retour à Washington… On avait toutes les deux cette même impression que les cérémonies pour Zach c’étaient déroulées il y a longtemps, alors que cela fait une semaine…Bizarre…

jeudi 24 août 2017

Quelques photos...

          Les vacances c'est marché, potager, piscine et crème de marrons!


                                                 A Détroit : la Midget de Zach
Fillette au marché