lundi 20 novembre 2017

Vide greniers pour les Impromptus littéraires

Vide Greniers

Vider, trier, inventorier, jeter, nettoyer…puis laisser à d’autres ces objets dont on ne veut plus, qui , peut être , feront des heureux mais qui en tout cas nous délesteront…

Si on pouvait faire de même avec le contenu de notre tête…

Vracs de week-end

Yoga samedi matin : plaisir de retrouver ce moment, désolation pour la prof à qui on fait des ennuis…Incompréhension de ces disputes au sein d’une association…de ces abus de pouvoir, de ce besoin de pouvoir…

Petit ciné samedi soir Jalouse, un bon moment !

Trafic d’I…ne en famille c’est pas simple d’en vider un et de recharger l’autre !!! A un moment quand j’appelais celui de Djeune n°3 ce sont le sien et celui de M.Mari qui sonnaient ensemble !!!! Bon mais c’est chose faite et Djeune n°3 va enfin pouvoir être connecté et répondre (peut être !!)

Une dernière tonte du jardin avant l’hiver !

Un passage chez le véto pour vacciner la bestiole : l’hiver sera froid il a préparé son poil et sa graisse dixit la véto !!!

Drak vador est dans mes murs !! M.Mari doit dormir avec un masque et un appareil pour lutter contre l’apnée du sommeil !!!! Je vous en parle même pas !!!

Bourguignon et crème caramel au menu du dîner du dimanche : Djeune n°1 en forme, il a l’air serein face à sa situation de chômeur…

Fillette, skypée, était dans un mauvais jour…la voir en larmes me serre le cœur…

mardi 14 novembre 2017

Lecture, films

Les animaux Christian Kiefer

Résumé Babelio : Niché au fin fond de l’Idaho, au cœur d’une nature sauvage, le refuge de Bill Reed recueille les animaux blessés. Ce dernier y vit parmi les rapaces, les loups, les pumas et même un ours. Connu en ville comme le « sauveur » des bêtes, Bill est un homme à l’existence paisible, qui va bientôt épouser une vétérinaire de la région. Mais le retour inattendu d’un ami d’enfance fraîchement sorti de prison pourrait ternir sa réputation. Rick est en effet le seul à connaître le passé de Bill dont il a partagé la jeunesse violente et délinquante. Pour préserver sa vie, bâtie sur un mensonge, Bill est prêt à tout. Au fur et à mesure que la confrontation entre les deux hommes approche, inéluctable, l’épaisse forêt qui entoure le refuge, jadis rassurante, se fait de plus en plus menaçante… Dans le décor des grands espaces, ce roman noir est une superbe histoire de rédemption, qui marque la naissance d’une nouvelle voix de la littérature américaine.

Une belle écriture, un voyage magnifique… on s’attache à ce personnage.. Cet auteur m’a fait penser à Jim Harrisson

Vu :

 Au revoir là haut

J’avais adoré le roman et (pour une fois) je n’ai pas été déçue par le film… Les péripéties des deux rescapés de la grande guerre, la poésie des masques de la gueule cassée, l’arnaque aux monuments aux morts, l’amour du père… tout y est ! Un superbe film !


J’ai aimé   la série Broadchurch 

jeudi 9 novembre 2017

Petits vracs d'automne...

Pourquoi faudrait il s’extasier que M.Mari ait fait le ménage et que la maison soit nickel (humhum !!) à mon retour du sud (il est rentré avant moi !)
Est-ce qu’il s’extasie lui toutes les semaines quand je fais le ménage !
Il passe en ce moment pleins d’exams de santé , il est temps, genre dormir avec un attirail pour voir si il fait de l’apnée… (ça tombe bien en ce moment on dort pas dans la même chambre !!)
Djeune n°3 recommence à voir ses copains et à sortir un peu, sans tomber dans les excès des soirées passées à fumer et picoler… Il a même une nouvelle copine enfin nouvelle pas tout à fait… c’est compliqué avec lui !
Peu de nouvelles de Djeune n°1…
Fillette a fait une énorme crise d’angoisse et de panique dans le métro à Montréal (où elle était en déplacement pour le boulot), heureusement elle n’était pas seule… Elle essaye de remonter la pente tout doucement..pas facile !
J’ai testé le massage sonore aux bols tibétains (un copain du yoga a fait une formation et avait besoin de cobaye !), une super expérience je vous met le flyer explicatif…
Notre marche du mercredi s’installe bien : hier on a même eu l’impression d’être à la campagne… 9km en 1h40 !

Lectures

Intimidation Harlan Coben

Résumé Babelio : Lors d'une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s'enfuit en laissant un étrange message... Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages... Qu'a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au coeur d'une étrange machination? Adam fera tout pour le découvrir, et pour retrouver celle qu'il croyait si bien connaître

Le plaisir de retrouver cet auteur, on est sûr de ne pas être déçu !

La mélodie des jours Lorraine Fouchet

Résumé Babelio : Se croire seule pour traverser une épreuve, et découvrir qu'on ne l'est pas... L'histoire de Lucie est une belle histoire d'amour et d'amitié, d'entraide et de solidarité. Aujourd'hui, on guérit du cancer du sein s'il est pris à temps. C'est ce qu'on dit à Lucie, et c'est vrai. Sauf que... Si on est maman célibataire d'une fillette de onze ans qu'on tient à protéger, et si on se retrouve seule dans une nouvelle ville où on ne connaît personne, où trouve-t-on le soutien pour traverser vaillante l'espace incertain qui sépare le diagnostic de la fin du traitement ? Pour dépasser la peur, pour supporter la radiothérapie, pour remonter en piste en étant à la fois plus forte et plus fragile qu'avant ? Grâce au Site des Voisins, un site Internet de proximité, Lucie va découvrir, au fil de son traitement, de vraies amitiés qui, virtuelles au départ, vont devenir réelles, reconstruire autour d'elle une famille comme elle n'osait plus en rêver. Et puis il y a ces lettres d'amour qu'elle reçoit chaque jour, sous forme de chansons, comme pour mieux redonner au mot « espoir » les couleurs et la force de vie que la maladie menaçait de lui voler.

Un joli roman, une belle écriture… On aimerait croire à cette belle histoire…

La femme secrète Anna Ekberg

Résumé Babelio : Et si vous aviez l’occasion de devenir quelqu’un d’autre ?Louise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

Un premier roman passionnant que l’on ne lâche pas, on devine et puis non , des rebondissements incessants…super !

En cas de forte chaleur Maggie O’Farrell

Résumé Babelio :  Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge: quelle mouche a bien pu le piquer? Doit-elle prévenir les enfants? À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main: les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancoeurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille? Quant aux deux soeurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit?

L’étude d’une famille à travers la disparition étrange du père, des portraits bien brossés, des secrets, des non dits… passionnant

lundi 6 novembre 2017

En attendant la pluie

Le calme, le silence du hameau l'entoure, l'enveloppe.
La pluie, si attendue se fait encore attendre, le ciel est prêt mais les nuages n'ont laissé tomber que quelques gouttes.
Elle s'imagine,ici, les longues journées d'hiver. Elle est seule et aimé ça, si elle avait un travail ici elle s'y installerait dès demain !
Profiter de ce calme, imaginer les retours après sa journée de travail dans ce havre de paix... Pouvoir aller à pied, promener son âme à travers les vignes et les bois.... La pluie mouille la brassée de lavandes séchées qui diffuse son dernier parfum d'été...
La boule au ventre revient à l'approche de son départ...

vendredi 3 novembre 2017

Fillette...

Elle craque parfois me dit elle....elle a pris ses billets pour venir à Noël et juste après elle a eu un gros coup de cafard...elle est à Montréal pour le boulot et de temps en temps elle plonge.... elle se rend compte qu'elle a peur de s'éloigner de Detroit donc de Zach... elle en a marre d'entendre les gens lui demander "qu'est-ce que tu vas faire maintenant ?" Tu comprends me dit elle ce n'est pas comme si j'avais perdu ma grand-mère ! 
Je l'écoute le cœur serré, les larmes aux yeux, de ne pouvoir rien faire pour la soulager !
Je voudrais lui dire qu'elle a le droit d'être et de vivre ailleurs, que ce n'est pas un abandon c'est la vie sa vie! Qu'elle a juste à continuer sa vie accompagnée de ses souvenirs, de Zach.... 
Je pose mes mots ici, car c'est difficile d'en parler même avec M.Mari, pour lui ça fait bientôt 3 mois alors il est temps de passer à autre chose et de refaire sa vie! Quelle horrible expression comme si on pouvait effacer et tout recommencer ! Je n'arrive pas à lui faire comprendre qu'elle aura à jamais zach dans sa vie, dans son cœur, même et je l'espère si elle rencontre à nouveau l'amour...